Type d'idée
S'inspirer

Opinion | Coronavirus : le pangolin n'y est pour rien

Quelle idée pour nous réconforter ?
C'est parce que l'humain détruit les zones d'habitation des animaux sauvages que les virus se répandent, mutent puis deviennent meurtriers, rappelle Inès Leonarduzzi. Il faudra en tirer la leçon, une fois que la pandémie de coronavirus sera endiguée